Imagine accueille trois nouveaux membres dans son Conseil Scientifique International

Le conseil scientifique international d’Imagine, ou Scientific Advisory Board (SAB), se compose d’éminents scientifiques reconnus mondialement. Présidé depuis 2008 par Elizabeth Blackburn, co-lauréate du Prix Nobel de médecine en 2009, il se réunit chaque année à Imagine.  Ce Conseil aiguille le conseil d’administration et la direction de l’Institut dans ses orientations scientifiques et stratégiques, incluant la sélection de nouvelles équipes suite à un appel d’offres, l’évolution et l’organisation des groupes scientifiques, ainsi que l’évaluation de leurs travaux.

Selon le Pr Claude Griscelli, co-fondateur et Président d’honneur de la Fondation Imagine, « cette évaluation scientifique au plus haut niveau est rendue possible par un Conseil de collègues indépendants et prestigieux, qui ne mâchent pas leurs mots », elle contribue à l’excellence scientifique de l’Institut.

Le Conseil s’est réunit à Imagine les 4 et 5 octobre afin de réfléchir aux défis qui attendent l’Institut en 2019. « Imagine a eu 10 ans cette année et doit s’adapter à un monde qui change », explique le Pr Arnold Munnich, Président de la Fondation Imagine. « Nous voulons faire dire au génome humain ce qu’il a à dire en le confrontant aux données cliniques. Imagine est comme un tube à essai où s’opèrent des réactions chimiques d’où doivent ressortir des idées innovantes ». Selon le Pr Stanislas Lyonnet, Directeur de l’Institut Imagine, « nous avons pour objectif de nous confronter à l’ensemble de la science mondiale, grâce à la constitution d’un réseau international et à un jeu collectif ».

Le Conseil a accueilli trois nouveaux membres cette année : Bernard Malissen du Centre d’immunophénomique de Marseille-Luminy, Antoine Triller de l’Institut de biologie de l’Ecole Normale Supérieure et Iain Drummond de l’Ecole de médecine de Harvard. « Ils ont tous les trois démontré leur excellence scientifique, sont indépendants et libres de leur parole, leurs expertises -parfois de niche – permettent de couvrir les grands champs scientifiques et courants de pensée de l’Institut », explique le Pr Stanislas Lyonnet.

Découvrez la composition totale du Conseil Scientifique International.