Dons : pour aider Imagine en 2018

Si vous vous posez encore des questions sur la fiscalité des dons suite aux réformes, cet article est pour vous ! En cette période d'appel à la générosité, notre équipe spécialiste de la philanthropie répond à quelques questions. Laurent Mellier dirige le département communication et développement de l'Institut Imagine, et Romain Gomez est responsable de la philanthropie.

 

Pourquoi donner à Imagine ? A quoi servira votre don ?


Laurent Mellier : Les dons financent directement la recherche sur les maladies génétiques et permettent de faire d’Imagine ce lieu unique au monde, qui réunit dans une formidable synergie médecins et chercheurs au plus près des enfants malades.
L’Etat est déjà présent aux côtés d’Imagine. Il en garantit l’indépendance ainsi que l’excellence scientifique et académique. Grâce aux dons, Imagine va encore plus loin, frappe plus fort, en investissant dans les meilleures équipes de recherche françaises et internationales, en acquérant les technologies les plus en pointe, en offrant aux chercheurs les conditions optimales de travail. Imagine est un accélérateur exceptionnel qui a pour mission de mieux comprendre les maladies, les nommer et revenir vers les malades avec des traitements innovants.


Depuis sa création en 2011, Imagine a mis au point des outils diagnostiques pour près de 3 000 maladies, réalisé des avancées scientifiques majeures, découvert plus de 200 nouveaux gènes associés à des maladies génétiques, ou encore construit de nouveaux parcours de soins pour les 46 000 patients accueillis annuellement. Imagine a aussi été à l’origine de premières mondiales de thérapie génique pour la drépanocytose et la bêta-thalassémie, des maladies du sang touchant des dizaines de millions d’enfants.


L’utilisation des dons est totalement transparente et présentée aux donateurs à travers le site Internet d’Imagine, ses publications et sa newsletter, toute question à ce sujet faisant l’objet d’une réponse systématique de la part de l’équipe Développement et Communication.


Quel que soit son montant, chaque don compte pour que nos petits patients puissent bénéficier au plus vite des avancées scientifiques et médicales. Chacun des donateurs construit avec les chercheurs d’Imagine, pour les enfants, la médecine de demain, et devient un maillon essentiel de ses succès futurs.

 

Après le passage au prélèvement à la source en 2019, mes dons de fin d’année 2018 vont-ils bien être défiscalisés ?


Romain Gomez : Comme beaucoup de donateurs, le fait de passer en 2019 au prélèvement à la source a pu vous inquiéter et les réponses faites, vous paraitre un peu floues…
Pourtant, le résultat final est simple : tous les dons 2018 seront défiscalisés après le passage au prélèvement à la source, comme avant.

Mais pour mieux comprendre, reprenons en détails ce que le prélèvement à la source va impliquer pour les donateurs :

1. En 2019, les dons seront toujours défiscalisables, au même taux qu’avant. Le prélèvement à la source ne changera rien de ce point de vue. Un don à Imagine de 100 euros sera défiscalisable à 66% et ne vous reviendra donc qu’à 34 euros.

2.    Les dons faits en 2018 devront être indiqués sur votre prochaine déclaration de revenus de mai/juin 2019 (car il y aura toujours une déclaration des revenus de l’année n-1 malgré le prélèvement à la source) et seront déduits de vos impôts « à la source » à partir de juillet 2019.


Jusqu’ici, le dispositif semble plutôt simple.
La complexité (et la confusion parfois) vient d’une précision apportée en septembre dernier par l’administration, et qui prévoit que le 15 janvier 2019, une première défiscalisation de vos dons sera appliquée sur vos prélèvements à la source.
Toutefois, vos revenus 2018 et vos dons 2018 n’ayant pas encore été déclarés, l’administration fiscale réalisera un « calcul prévisionnel de don » et un acompte vous sera donc versé le 15 janvier sur la base de 60% de vos réductions de 2017. Plus tard, en juillet 2019, c’est donc en réalité une régularisation qui sera effectuée sur la base de votre déclaration de mai/juin 2019.


Voici un schéma officiel reprenant les différentes situations possible pour donateur souhaitant défiscaliser son don :