L’ANR annonce le renouvellement du label IHU – Institut hospitalo-Universitaire – de l’Institut Imagine

Les IHU se félicitent de l’annonce par l’Agence Nationale de la Recherche (ANR) de prolonger le financement de 5 d’entre eux dont Imagine, l’Institut des maladies génétiques. Crées dans le cadre du Programme d’Investissements d’Avenir en 2011, les IHU sont des lieux d’excellence scientifique et médicale en matière de recherche, de soin, de formation et de transfert de technologies. À l’approche de leur 10e anniversaire, le Premier Ministre a souhaité renouveler sa confiance dans ce modèle innovant en diligentant l’ANR, à travers un comité d’experts internationaux et indépendants, pour évaluer les IHU en vue de l’éventuelle prolongation de leur label. Le comité a rendu un avis favorable sur cette prolongation pour Imagine et confirmé la place de l’Institut en tant que « leader mondial de la génétique » selon les propres mots du jury international.

 

Sur les recommandations d’un jury international, l’ANR a décidé de renouveler le label IHU de l’Institut Imagine pour la période 2020-2024. « C’est une décision qui témoigne de la reconnaissance de la qualité des travaux menés depuis la création de l’Institut et de notre capacité à développer un écosystème d’innovation efficace, déclare le Pr Stanislas Lyonnet, directeur de l’Institut Imagine. Il a été décidé de nous attribuer un financement de 17 millions d’euros, le plus haut montant proposé par le jury international dans un processus clairement très compétitif. »

Avec cette annonce, le Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche et le Ministère des Solidarité et de la Santé renouvellent leur confiance et entérinent le succès du modèle IHU. L’excellence d’Imagine a été soulignée à plusieurs reprises par le jury international qui décrit l’Institut comme l’un des leaders mondiaux de la recherche en génétique et du traitement des maladies génétiques rares, notamment en raison de sa capacité à rassembler les meilleurs talents dans ce domaine.

Imagine : 1er centre européen de recherche, de soins et d’enseignement sur les maladies génétiques

Premier pôle européen de recherche, de soins et d’enseignement sur les maladies génétiques, l’Institut Imagine a pour mission de les comprendre et les guérir. Il est soutenu depuis sa création par ses six membres fondateurs, à savoir l’AP-HP, l’Inserm, l’Université Paris Descartes/Université de Paris, la Fondation des Hôpitaux de Paris-Hôpitaux de France, la Mairie de Paris et l’AFM-Téléthon.

L’Institut rassemble 1 000 des meilleurs médecins, chercheurs et personnels de santé dans une architecture créatrice de synergies. C’est ce continuum inédit d’expertises, associé à la proximité des patients, qui permet à Imagine d’accélérer les découvertes et leurs applications au bénéfice des malades. 

L’Institut a par ailleurs été labélisé « Tremplin Carnot » en 2016 par le Ministère de l’Education nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche.
 

Depuis sa création en 2007, Imagine a recruté 8 nouvelles équipes, internationales pour la plupart, créé un entrepôt de données intelligent et un master en bioentreprenariat, conclut 300 partenariats industriels, déposé 82 brevets, signé 4 partenariats internationaux, et accompli des premières mondiales dans le traitement de maladies génétiques emblématiques comme la drépanocytose et l’achondroplasie. L’Institut dispose aujourd’hui de 96 solutions thérapeutiques et diagnostiques au stade clinique ou pré-clinique, qu’il espère pouvoir rapidement proposer aux 35 000 jeunes patients qu’il accueille chaque année en consultation,

Cet ensemble dynamisé par le PIA a créé depuis 2011 un effet de levier : chaque euro investit dans le cadre du Programme d’Investissement d’Avenir à Imagine a été multiplié par 4, la moitié étant issue de fonds privé. Depuis 2012, l’institut a ainsi créé 9 start-ups et levé 20M€ de mécénat.

L’extension du Programme d’Investissements d’Avenir de 2020 à 2024 donne à l’Institut Imagine la possibilité de poursuivre ses ambitions au profit des enfants malades.

« Fort de ce nouvel engagement et de ces succès, l’Institut a l’ambition de doubler ces résultats d’ici 2015 grâce à des projets de rupture : création d’un Datacenter, d’un accélérateur financier, d’un Lab-in-labs, extension de ses capacités d’accueil scientifique notamment en bioinformatique, et développement d’un programme sociétal intégratif de SHS pour une vision humaine de la génétique pédiatrique et de la médecine génomique de précision, » résume le Pr Lyonnet.

A propos des IHU

La recherche d’un modèle spécifique a guidé la création des six IHU sélectionnés en 2010. Si leur mode de construction et leur cheminement ont été différents, ces six centres d’excellence concourent ensemble à renforcer l’attractivité de la France dans le domaine de la recherche médicale. Chacun d’eux regroupe dans un lieu unique sur un campus hospitalier des organismes de recherche, des équipes de chercheurs académiques, des personnels soignants et des entreprises.

Avec une enveloppe de 850 millions d’euros, le 1er appel à projets du Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche et du Ministère de la Santé, dans le cadre du Programme d’Investissements d’Avenir, a fait émerger ces centres d’excellence pour renforcer l’attractivité de la France dans le domaine de la recherche médicale. Ces six IHU ont vocation à rassembler en un même lieu chercheurs et cliniciens issus des meilleures équipes universitaires, hospitalières et académiques autour d'une thématique. Le patient est au cœur de la mission des IHU, depuis la recherche jusqu’à la diffusion des innovations.