Marcelo Simon Sola

Plateforme rAAV

Publié le 20.11.2019

Présentation

Marcelo Simon Sola

Contact

0142754476

Envoyer un message

  

L'objectif de la plateforme rAAV est une production à plus grande échelle et l’ouverture de cette installation à toutes les équipes de l'Institut Imagine ainsi qu'à d'autres instituts de recherche.

Le système de production a été mis en place sur la base d'une technologie publiée qui présente plusieurs avantages en termes de flexibilité de fabrication de sérotypes multiples, de rendements jusqu'à ~1E14 vg par série, de pureté et de puissance. Le même protocole est utilisé pour la purification de tous les vecteurs AAV, quel que soit leur sérotype.

La plateforme est capable de produire des vecteurs rAAV pour l'expression de transgènes thérapeutiques, de gènes rapporteurs (GFP, luciférase), de particules de capside vides (particules AAV sans génome à l'intérieur) ainsi que des vecteurs rAAV associés à des vésicules extracellulaires (exo-rAAV).

La capacité de culture tissulaire peut atteindre 100 flacons (RB) par semaine, ce qui permet de produire en temps voulu de petites et de grandes quantités de vecteurs pour accompagner à la fois les études de recherche et les études précliniques sur les animaux de petite et de grande taille.

La purification des vecteurs a été améliorée et rationalisée, par exemple la clarification du lysat de cellules brutes permet la visualisation directe des bandes de vecteurs sur le gradient de chlorure de césium (CsCl) utilisé pour la purification des vecteurs. Les préparations d'AAV sont extrêmement pures, sans capside vide, avec une teneur minimale en contaminants protéiques et en acides nucléiques.

Les cellules sont transfectées avec la méthode de transfection à triple plasmide sans virus auxiliaire pour la production de vecteurs AAV (Matsushita et al 1998 ; Wright et al 2009 ; Xiao et al 1998).

 

Matériel :

  • Incubateur à rouleaux de 100 bouteilles, capacité/volume
  • Ultracentrifugeuse
Cellules du colon

La recherche : une aventure scientifique

Notre objectif : mieux comprendre les maladies génétiques pour mieux les soigner.

Financements