Ouverture à l’international

Aujourd’hui 1er centre européen de recherche, de soins et d’enseignement sur les maladies génétiques, Imagine est depuis sa création ouvert sur le monde extérieur. Que cela soit en en nouant des partenariats à l’échelle nationale et internationale, ou en accueillant des chercheurs du monde entier, Imagine s’inscrit dans un environnement riche au sein duquel il joue un rôle clé.

Institut Imagine

Depuis son ouverture, Imagine étend son expertise et son savoir-faire en s’alliant avec des hôpitaux, centres de recherche ou universités au niveau national et international. Conseillé par un comité scientifique composés d’experts mondiaux reconnus dans leur domaine, l’Institut se situe sur le campus de l’Hôpital Necker-Enfants malades AP-HP, un leader mondial de la prise en charge des enfants, et accueille par ailleurs chaque année des chercheurs ou des futurs chercheurs venus du monde entier. 20 % de l’effectif n’est pas originaire de l’Hexagone et 37 nationalités sont représentées en 2019.

Depuis sa création, Imagine a recruté 8 nouvelles équipes, dont 6 dirigées par des chercheurs étrangers ou d’origine étrangère. En octobre 2019, le comité scientifique d’Imagine a confirmé le besoin de poursuivre, voire même d’accentuer le recrutements de jeunes équipes internationales. Elles garantissent une diversité de regards et de points de vue, accélérant les avancées de la recherche.

Nouer des partenariats académiques d’excellence

Par essence, la recherche est collaborative. A de nombreuses collaborations entre équipes de recherche qui s’allient avec des équipes à l’international pour développer des programmes de pointe, s’ajoutent deux laboratoires de l’Institut implantés à l’international :

  • le laboratoire de génétique humaine des maladies infectieuses du Pr Jean-Laurent Casanova et du Dr Laurent Abel se situe à Imagine et au Rockefeller Institute à New-York,
  • le laboratoire de neurogénétique et neuroinflammation du Pr Yanick Crow est en partie localisé à Londres.

Dans l’objectif de s’ouvrir encore plus largement à l’international, l’Institut a déjà signé plusieurs accords de collaboration internationale, et accueilli des visites d’universités, de centres de recherche et d’hôpitaux internationaux en vue de futures collaborations.

Ainsi, un protocole d’entente sur de futures collaborations scientifiques et académiques a été signé avec Son altesse le Prince Turki Bin Saoud, président de la King Abdulaziz City for Science and Technlogy d’Arabie Saoudite. Le chercheur Mickaël Ménager, directeur de laboratoire à Imagine, s’est également rendu au Japon en 2019 dans le but d’établir des ponts et collaborations scientifiques sur le thème des cancers pédiatriques.  

Un programme dédié, le programme I3 – pour Imagine International Initiativea par ailleurs pour objectif de nouer des collaborations scientifiques et académiques et de transposer le modèle Imagine dans d’autres pays, comme l’illustrent les deux initiatives Imagine@Rabat, au Maroc en partenariat avec l’université Abulcasis et la fondation Sheikh Zaïd Foundation, ou Imagine@Beirut, avec l’université française Saint-Joseph.

L’Institut essaime progressivement dans d’autres pays. Le Dr Matias Simons, directeur de laboratoire, va quitter l’Institut pour s’installer à l’Université d’Heidelberg en Allemagne, où il compte diffuser l’esprit Imagine, et où il envisage de poursuivre ses collaborations fructueuses avec les médecins et chercheurs de l’Institut. Cet essaimage de jeunes équipes assure ainsi la diffusion de cet esprit Imagine, basé sur le rapprochement entre science et médecine.

Former les futurs chercheurs du monde entier

L’Institut Imagine accueille aussi étudiants, futurs chercheurs et futurs médecins venus de partout, et ce notamment à travers le programme PhD International soutenu par la Fondation Bettencourt Schueller. Chaque année, au moins 2 doctorants de nationalité étrangère viennent ainsi se former à Imagine.  En 2019, lors de la visite officielle du Premier Ministre Édouard Philippe, le directeur de l’Institut a signé un MOU (mémorandum d’entente) avec l’Université Hamad Bin Khalifa de Doha au Qatar, portant sur l’accueil de doctorants, les échanges étudiants et les collaborations scientifiques. Imagine a aussi signé une convention de collaboration avec le Guangzhou Women and Children Medical Center en Chine. Depuis, l’Institut accueille dans ses laboratoires quatre candidat(e)s doctorants et post-doctorants présélectionnés par l’Académie chinoise de médecine et l’Université de Doha.

Par ailleurs, chaque année, de nombreux post-doctorants venus du monde entier rejoignent Imagine pour poursuivre leur formation à la recherche à Imagine.

Diffuser les connaissances

L’institut Imagine assure chaque année des dizaines de conférences et de cours internationaux dans ses murs ou au sein d’autres universités ou centres de recherche. Ils participent à la diffusion des savoirs et des expertises dans le champ des maladies génétiques.

Depuis 2017, Imagine héberge aussi l’Eurordis Winter School : pendant une semaine, des représentants de patients venus de toute l’Europe échangent sur l’innovation, la recherche translationnelle et les bénéfices pour les patients atteints de maladies rares.