Marine LUKA

Ingénieure d'études | Mickaël Ménager

Présentation

Ingénieure d'études

Marine est ingénieure d’études dans le laboratoire de Mickaël Ménager. 

Elle a commencé à travailler en septembre 2012 à l’Institut Curie en tant qu’assistante-ingénieure dans l’équipe de Alain Nicolas « Recombinaison et Instabilité Génétique ». Elle y a aidé une doctorante sur l’étude des mécanismes de la recombinaison méiotique chez la levure pendant un an. Puis elle a travaillé pendant quatre années à l’Institut Cochin comme ingénieure d’études dans l’équipe « Pharmacologie fonctionnelle et physiopathologie des récepteurs membranaires » de Ralf Jockers. Son premier projet portait sur l’étude de l’interaction entre GPR50 et Nogo-A, un inhibiteur de la croissance neuronale. Puis elle a travaillé sur un projet sur la maladie d’Alzheimer en étudiant l’agrégation des protéines Tau et Abeta. 

Depuis septembre 2017, Marine travaille sous la direction de Mickaël Ménager sur la compréhension des mécanismes moléculaires de la réponse inflammatoire et de la production d’interféron. Elle apporte son savoir-faire technique sur les projets TSPAN7 et CLOCK en collaboration avec un post-doctorant (Brieuc Pérot) et un doctorant (Victor Garcia). Elle travaille aussi sur la protéine HIF1A, un régulateur du switch métabolique afin d’étudier son impact sur la réponse inflammatoire. 

Elle a aidé à mettre en place la technologie émergente de Single Cell de 10X Genomics au sein de l’institut et est maintenant la personne référente pour la préparation des différentes librairies (scRNA-seq, scATAC-seq, CITE-seq, Spatial Transcriptomic) pour l’équipe et leurs différents collaborateurs. Grâce à cette technique, elle travaille sur les maladies auto-inflammatoires afin de les étudier au niveau transcriptomique et de mieux les caractériser. 

Activite de laboratoire

La recherche : une aventure scientifique

Notre objectif : mieux comprendre les maladies génétiques pour mieux les soigner.