Frédéric Rieux-Laucat

Immunogénétique des maladies auto-immunes pédiatriques

Publié le 18.11.2019

Présentation

Immunogénétique des maladies auto-immunes pédiatriques

Ce projet se concentre sur les mécanismes impliqués dans le contrôle de l'autotolérance dans les immunodéficiences humaines primaires et dans les syndromes hyperimmuns. Le syndrome lymphoprolifératif auto-immun (SLAI) est associé à des mutations du gène Fas et à des défauts de l’apoptose. Il se caractérise par un syndrome tumoral bénin accompagné de cytopénies auto-immunes et représente donc un modèle clé pour étudier certains aspects prédisposant aux maladies auto-immunes dans le contexte du déficit en apoptose. De plus, la variabilité génétique et clinique de la SLAI suggère que des facteurs complémentaires sont impliqués dans l'apparition de la maladie.

L'objectif principal de ce travail est d'identifier les facteurs modificateurs impliqués dans les SLAI avec déficit en Fas et d'évaluer leur contribution possible dans des conditions similaires ou apparentées avec des mécanismes encore non définis. En plus de l'étude des voies d'apoptose extrinsèques et intrinsèques, nous analysons le développement et la fonction des cellules T régulatrices dans les SLAI. Une telle étude est également réalisée dans les troubles auto-immuns associés à une déficience des cellules T régulatrices comme dans le syndrome de dérèglement d’immunorégulation de polyendocrinopathie et d’entéropathie lié à l'X (IPEX) et chez les patients de type IPEX ayant une hérédité autosomique, ainsi que dans les immunodéficiences combinées graves. Ce projet est basé sur la disponibilité des échantillons de sang des patients, ainsi que sur le développement de modèles animaux ou cellulaires. Ces travaux devraient permettre de mieux comprendre les bases moléculaires et cellulaires des mécanismes impliqués dans l'homéostasie et l'autotolérance des cellules T, et devraient permettre l'identification des facteurs de susceptibilité aux maladies auto-immunes humaines.

Cellules du colon

La recherche : une aventure scientifique

Notre objectif : mieux comprendre les maladies génétiques pour mieux les soigner.